Clinique Vétérinaire Douville inc. 5975 boul. Laurier ouest, Saint-Hyacinthe (QC), J2S 3W1 | (450) 774-1900

La médecine

887701_12269350.jpgLa médecine peut être pratiquée de manière préventive lors d’un examen annuel de routine ou de manière curative c’est-à-dire lorsque vous notez un problème ou un comportement inhabituel chez votre compagnon et que vous consultez afin de régler ce problème.

Bien entendu, plusieurs problèmes imprévisibles peuvent survenir et le fait de consulter le plus rapidement possible est toujours la meilleure attitude. Car plus le problème est diagnostiqué tôt, plus les chances d’aider votre compagnon seront grandes.

Par exemple un chat qui ne mange pas depuis 2 jours, peut déjà commencer à souffrir de complications secondaires à son anorexie, car la gente féline à comme particularité bien à elle, de souffrir d’engorgement du foie que nous appelons la lipidose, lors d’anorexie.  D’un sujet à l’autre ce problème peut prendre de l’importance plus ou moins rapidement et bien  entendu les sujets plus dodus, voir trop souvent obèses y sont encore plus à risques.

Alors quand  « ça ne file pas », ne tardez pas à consulter.

Voici des indices importants que vous devriez considérer comme des raisons de consultation :

  • Mange moins ou pas du tout, attention demande plus d’observation dans une maison avec plusieurs animaux!
  • Reste en retrait et dort beaucoup plus
  • Comportement inhabituel
  • Perte de poids, sans changement dans les habitudes d’exercices, ni de changement alimentaire
  • Boit peu ou plus
  • Urine plus ou trop souvent
  • Diarrhée et/ou vomissements de plus de 2 jours et surtout si n’a pas faim en plus
  • Boiterie, douleur manifeste
  • Toux ou éternuements
  • Yeux qui coulent ou gardés davantage fermés
  • Mauvaises odeurs dans la gueule, salivation inhabituelle
  • Démangeaisons ou rougeurs, boutons, plaies sur la peau
  • Mauvaises odeurs, démangeaison ou douleur aux oreilles

Toute irrégularité par rapport à l'habituel peut être une raison de consultation, il est toujours mieux de prévenir que de guérir.

chat_malade.jpg