Clinique Vétérinaire Douville inc. 5975 boul. Laurier ouest, Saint-Hyacinthe (QC), J2S 3W1 | (450) 774-1900

Fiche Chat

  • La propreté : La propreté des chats s’installe habituellement très rapidement. Il ne suffit bien souvent que de mettre le nouvel arrivant dans sa litière une première fois et le tour est joué.   
  • Les incontournables avec la litière : Il est important de savoir qu’il est recommandé d’avoir une litière de plus que de chats dans la maison. Par exemple, si nous avons un chat, nous devrions avoir deux litières, deux chats, trois litières. Les litières doivent être placées dans des endroits tranquilles et faciles d’accès et nettoyez le bac régulièrement.  

  • Quelle sorte de litière utilisée: Les chats peuvent être assez capricieux au niveau de leur toilette, mais en règle générale, les chats préfèrent les litières non parfumées et sans couvercle sur la litière.  

 

  • La socialisation : Afin d’éviter que votre chat se cache au moindre visiteur ou qu’il soit trop indépendant, nous devons socialiser les chatons et le faire comme il faut. 

  • La période de socialisation: Chez les chatons, la période de socialisation ce trouve entre l’âge de quatre et 16 semaines. C’est durant cette courte période que les chatons doivent faire des rencontres agréables avec plusieurs types de personnes.  

  • L’introduction de minou avec les autres animaux : Si vous possédez déjà d’autres animaux à la maison, chat ou chien, il y a une marche à suivre pour intégrer votre nouveau venu. L’introduction doit être graduelle et non traumatisante pour l’un ou l’autre. Visitez notre article sur l’introduction d’un nouvel animal dans une maison sur notre site internet. 

  • Voyage, voyage : Les chats apprécient rarement les déplacements en cage de transport. Par contre, c’est quelque chose qui s’entraine très bien si on prend le temps. Premièrement, il faut laisser la cage de transport à la disponibilité du chat et la rendre agréable à l’animal. Y déposer des gâteries et de la nourriture, une belle couverture douillette pour qu’il puisse se coucher à son aise. Fermer la porte de temps en temps lorsque le chat est à l’intérieur, sans déplacer la cage et en donnant des gâteries. Lorsque le chat est bien à l’aise, commencez à déplacer la cage dans la maison. Tout en suivant le rythme de notre chat, on peut faire des petits tours de voiture toujours en le récompensant. En suivant bien ces étapes, votre chat devrait être beaucoup plus à l’aise lors de vos déplacements avec celui-ci et même chez le vétérinaire.  

  • Le vétérinaire : Que ce soit pour la routine ou les problèmes, votre vétérinaire est la personne la mieux placée pour répondre à vos questions et vos inquiétudes concernant votre animal. 

  • Stérilisation : Nous recommandons habituellement la stérilisation des animaux entre l’âge de 4 et 6 mois. La stérilisation aide au contrôle de la surpopulation animale, mais aide aussi à prévenir certaines maladies ou cancers, tels les cancers mammaire ou de la prostate. 

  • Vaccins : Dès l’âge de 8 semaines, votre chaton peut recevoir des vaccins. Le vaccin de base est donné à chaque mois jusqu’à l’âge de 4 mois. Plusieurs autres vaccins sont disponibles pour votre chaton, votre vétérinaire vous recommandera une vaccination adaptée à votre animal. 

  • Examens annuels : Puisque les chats vieillissent 7 à 10 fois plus rapidement que nous, il peut y avoir d’énormes changements en une année. L’examen annuel est fortement recommandé pour aider à détecter rapidement tous signes de maladie chronique. 

  • Précieux conseils : Votre vétérinaire vous donnera une foule de conseils pour bien prendre soin de votre animal et vous aider dans la gestion des maladies au besoin. 

 

  • La nourriture : Nous sommes ce que l’on mange.  L’alimentation des chats et des chiens est beaucoup plus avancée en technologie que la nôtre. En effet, on réussit à traiter des maladies, diminuer ou ralentir leur incidence et surtout les prévenir grâce à des nourritures testées et prouvées. Peu importe la nourriture donnée, il est toujours bien important de surveiller les quantités données à notre animal pour éviter les problèmes d’obésité. 

  • La prévention avant tout : On retrouve des formulations nutritionnelles, dont certaines sont exclusivement vétérinaire, conçues pour aider à la gestion de multiples problèmes, tels les problèmes urinaires ou dentaires. Toutes les diètes de hautes gammes aident aussi à maintenir un beau pelage en santé, une bonne santé gastro-intestinale et sont bien balancées pour éviter les carences ou les excès.  

  • Ralentir des maladies avec une nourriture : Plusieurs diètes vétérinaires sont formulées pour aider à ralentir les signes de maladies chroniques comme l’insuffisance rénale ou l’arthrite. Certaines maladies sont aussi mieux gérées combinées à une prescription nutritionnelle, on pense ici au diabète ou l’hyperthyroïdie.  

  • Le traitement de maladie : L’alimentation animale est tellement avancée qu’il est même possible de traiter des maladies avec seulement la nourriture. Les problèmes d’allergie, d’obésité ou de certains cristaux urinaires sont souvent traités avec une prescription nutritionnelle. 

 

  • Le jeu : Bien que les chats paraissent très indépendants, il est primordial de leur accorder des périodes de jeu à tous les jours. Un manque de stimulation peut entrainer de fâcheux problèmes de comportement.  

  • Savoir comment jouer : Pour éviter que votre chat vous considère comme une proie, vous devez éviter de jouer avec vos doigts ou vos orteils. Utilisez toujours des jouets appropriés et ne laissez jamais votre chat sans surveillance avec un jouet contenant des plumes ou des cordes. Il pourrait les avaler et causé un corps étranger.  

  • L’enrichissement, une richesse pour votre chat : Malgré ce qu’ils peuvent nous laisser paraitre, les chats ont besoin de beaucoup de stimulation. Nous devrions prévoir deux périodes de jeux de 15 minutes par jour avec notre chat. De plus, nous devrions, au maximum de nos capacités, recréer leur comportement de prédation lors de leur alimentation. Les bols interactifs sont idéals pour l’enrichissement. Visitez notre article internet sur « l’enrichissement de nos chats de maison » pour avoir une tonne de conseils pratiques et facilement réalisable. 

  • Mes griffes je les fais où? : Que votre chat ait encore ses griffes ou non, il aura quand même le réflexe de griffade. Ce comportement est inné chez les chats et ne sert pas vraiment à aiguiser leurs griffes. En effet, le but premier de la griffade est le marquage de territoire. Pour les chats, c’est autant un signe visuel qu’olfactif. Il y a sous les pattes des chats des glandes qui sécrètent des phéromones avisant les autres chats de leur passage en ce lieu. En sachant cela, ça explique très bien pourquoi minou a tendance à faire ses griffes sur les divans, qui sont souvent à l’entrée du salon, donc à l’entrée d’un territoire. Si votre chat a déjà commencé à faire ses griffes sur le coussin du divan, il n’est pas trop tard! Visitez notre article internet « Apprendre à son chat où faire ses griffes » sur notre site internet. 

  • Roxanne St-Pierre TSAc, Clinique Vétérinaire Douville