Clinique Vétérinaire Douville inc.
5975 boul. Laurier ouest, Saint-Hyacinthe (QC), J2S 3W1
(450) 774-1900

Prévention des récidives de troubles urinaires chez le chat

Votre animal a-t-il déjà eu des cristaux dans son urine? Des pierres dans sa vessie? Des épisodes de malpropreté suite à une situation stressante (cystite idiopathique)? Si tel est le cas, sachez que vous pouvez faire la différence entre la récidive de ces problèmes et leur absence avec quelques petits trucs à la maison!

Si votre animal a déjà été affligé par l’une ou l’autre des conditions si haut mentionnées, sachez que celui-ci restera toujours plus à risque de présenter ce même trouble de santé à nouveau, mais qu’un environnement adapté permettra de réduire ces risques.

Voici, divisé en 3 catégories, les principales astuces afin de minimiser les risques de récidive.

 1. Une alimentation adaptée

C’est bien connu, une bonne alimentation favorise une bonne santé en général, mais saviez-vous que quelques types d’alimentation permettent également de traiter certaines affections chez les animaux? Pourquoi certaines diètes favorisent la santé urinaire alors que d’autres prédisposent aux problèmes d’urine?

La liste pourrait être longue, mais nous vous exposons ici les 2 principaux critères pour choisir la bonne nourriture pour votre chat et la gestion de ses troubles urinaires :

1.1 Nourriture haut de gamme et éprouvée :

Optez toujours pour une nourriture de gamme vétérinaire conçue pour la gestion des problèmes urinaires. Ces dernières ont été testées en laboratoire et sur de larges groupes d’animaux. Ces tests démontrent l’efficacité de ces nourritures dans la gestion des problèmes urinaires, mais aussi qu’elles sont sécuritaires et qu’elles soutiennent une bonne santé globale.

De plus, ce sont les seules à être balancées de façon spécifique pour le traitement et/ou la prévention des problèmes urinaires. Ce sont des nourritures qui stabilisent le pH urinaire, favorisent la consommation d’eau, permettent d’éviter l’ingestion excessive ou mal balancée de minéraux (nécessaires à la formation de cristaux et d’urolithes) en plus, dans certains cas, contiennent des protéines ayant des propriétés apaisantes afin de diminuer le stress et l’anxiété de votre animal.

 1.2 Nourriture en conserve :

La teneur en eau de cette dernière est beaucoup plus élevée que celle de la nourriture sèche. Si l’alimentation de votre chat est en totalité ou en partie assurée par ce type d’aliment, sa consommation d’eau augmentera significativement en fonction de la quantité servie chaque jour.

La plupart des chats apprécient la nourriture en canne, mais afin d’augmenter son appétence, celle-ci peut être réchauffée dans le micro-ondes quelques secondes.

Essayez d'en servir au moins une portion par jour et n’oubliez pas qu’il est toujours possible d'ajouter de l'eau à la nourriture en conserve.

 

2. Augmenter la consommation d’eau

Bien que la nourriture joue un rôle important dans la gestion des troubles urinaires, on ne peut passer à côté de la consommation d’eau. Notre but est d’augmenter la quantité d’eau que votre chat consomme, car plus d’eau est ingérée, plus l’urine sera diluée (diminution de la concentration de l’urine et, par le fait même, de la concentration des minéraux qui y sont présents). Ce sont les minéraux présents en trop grande quantité dans l’urine qui s’agglomèrent et deviennent du sable ou des pierres.

Voici donc nos 4 meilleures astuces afin d’augmenter la consommation d’eau de Minou :

2.1 Fontaines d’eau :

Les chats apprécient souvent que l’eau soit en mouvement. Le simple fait de remplacer les bols conventionnels par une ou plusieurs fontaines d’eau peut augmenter de façon drastique le nombre de fois où ils s’abreuveront dans la journée. Leur consommation d’eau s’en trouvera donc elle aussi augmentée.

Vous pourriez également laisser un robinet couler au goutte-à-goutte temporairement lorsque vous êtes présent (par exemple : pendant un brossage de dents).

2.2 Nombre de bols d’eau :

Si les fontaines n’ont pas remplacé les bols, il faudra penser à disposer ceux-ci à différents endroits dans la maison. L’eau qu’ils contiennent devrait être renouvelée (changée) au moins 1 fois par jour. Vous pourriez utiliser différents types de bols (différents matériaux (verre, plastique, acier inoxydable, céramique, etc.), différentes tailles/formes, etc.) en les remplissant à différents niveaux.

Les chats apprécient plus souvent lorsque les bols sont à ras-bord, car cela leur permet de ne pas avoir à mettre leur tête dans le bol et éviter que leurs moustaches ne touchent aux pourtours de ce dernier.

2.3 Modification de la « saveur » et de la température de l’eau :

Certains chats sont plus sélectifs sur la saveur de l’eau qu’on leur sert. Dans cette optique vous pourriez tenter ceci :

a) Réfrigérer l’eau du robinet;

b) Servir de l’eau filtrée (Brita par exemple);

c) Servir de l’eau embouteillée;

d) Ajouter 1 ou 2 gouttes de jus de thon, de palourde ou de bouillon de poulet dans l’eau tout en laissant au minimum 1 bol d’eau sans saveur; Renouveler les bols aromatisés à tous les jours, sans exception!

e) Ajouter des glaçons dans les bols d’eau (les glaçons peuvent être aromatisés) une à plusieurs fois par jour.

2.4 Nettoyage des bols :

Veillez à nettoyer tous les bols aux 2 jours et les fontaines 1 fois par semaine. L’odorat des chats est très développé. C’est ce qui fait qu’ils sont facilement rebutés par les odeurs se dégageant de leurs bols. L’acier inoxydable et la céramique ont tendance à rester plus propres et inodores que le plastique.

 

3. Diminuer le stress

Les chats sont des animaux très propres et très sensibles à leur environnement. Des litières mal adaptées ou mal entretenues peuvent être une cause de stress importante pour votre animal et dans certains cas, entraîner des troubles urinaires et/ou de la malpropreté (urines et/ou selles hors de la litière).

Voici donc les règles de base concernant la gestion de ces dernières :

3.1 Nombre de litières :

Un nombre adéquat de bacs à litière correspond au nombre de chats présents dans la maisonnée + 1. Par exemple, dans un foyer comptant 2 chats, 3 litières devraient être présentes.

3.2 Emplacement :

Ces dernières ne doivent pas être côte-à-côte. Elles devraient, en réalité, se retrouver dans des pièces différentes et accessibles par plus d’un endroit. Par exemple, il serait déconseillé de mettre les litières dans 2 pièces différentes, mais qui se retrouvent à l’extrémité d’un seul corridor.

Il faut aussi envisager de mettre au moins 1 litière sur chacun des étages de la maison.

Choisissez un ou des endroits tranquilles, mais qui ne sont pas trop reculés.

3.3 La litière (le bon bac) :

La litière ne devrait idéalement pas avoir de couvercle et être de grande taille. Certains décident même de remplacer les bacs plus conventionnels par un simple bac de rangement d’environ 60 litres (pouvant être trouvé dans la majorité des magasins à grande surface). Dans ce cas, il faut idéalement créer une entrée dans la partie longitudinale du bac (la partie la plus longue), en le sciant tout simplement.

Notez que les bacs ont une durée de vie d’environ 1 an. Passé ce délai, il faudrait considérer en acheter de nouveaux afin de remplacer ceux déjà en place.

3.4 Substrat (sable) :

Le substrat préféré des chats consiste généralement en un sable très fin, non parfumé et le plus dépoussiéré possible. Ils aiment ce qui est propre et doux!

Règle générale, nous recommandons de mettre un minimum de 3 pouces (± 8cm) de substrat dans votre litière, mais adaptez-vous à votre animal. Certains préfèreront quand c’est plus épais, d’autres moins. « Offrez » un peu de tout et répétez ce qui semble plaire le plus à votre chat.

3.5 Retrait des déjections

Assurez-vous de retirer de façon quotidienne toutes les déjections de votre minou. Si vous avez plus d’un chat, il faudrait même envisager de retirer les selles et les urines de la litière au moins 2 fois par jour.

Comme on le disait, les chats sont des animaux très propres et la présence de selles ou d’urine dans leur litière peut être suffisante pour les rebuter à l’utiliser.

3.6 Nettoyage du bac

Chaque mois, assurez-vous de vider complètement tous les bacs (jeter tout ce qu’ils contiennent) et nettoyer les avec du savon à lessive. Inutile d’utiliser des produits nettoyants très puissants et évitez à tout prix les produits très parfumés.

3.7 Phéromones, suppléments apaisants et anxiolytiques

Comme certains humains, certains chats peuvent être de nature plus stressée et anxieuse. Pour ces individus, il pourrait être bénéfique d’envisager l’utilisation d’un ou plusieurs produits afin de les aider à mieux gérer les situations de « crise ».

A) Phéromones : présentes dans le Feliway Classic et Feliway Friends, elles sont disponibles sous forme de diffuseur ou d’atomiseur (vaporisateur). Ces produits sont des répliques des hormones que les chats produisent pour communiquer entre eux et peuvent aider à apaiser votre animal dans des situations stressantes ou lors de l’adaptation à la vie avec un nouveau congénère.

B) Protéines de lait maternel (hydrolysées par la trypsine) : présentes, par exemple, dans le Zylkène, la nourriture C/D stress de Hill’s et la Calm de Royal Canin. Ces protéines tentent de répliquer l’effet de bien-être et de quiétude qu’un nouveau-né exprime suite à la tétée.

Pour les cas plus sévères, n’hésitez en aucun temps à contacter votre vétérinaire. Il ou elle saura vous aider à trouver les solutions appropriées pour votre animal et évaluer la nécessité de médicamenter votre animal.

En terminant, n’oubliez pas que de maintenir un poids santé et que de faire de l’exercice tous les jours aident à maintenir une bonne santé physique et mentale! Jouez à tous les jours avec votre chat et offrez-lui sa nourriture dans des bols interactifs.

Si vous avez besoin de plus amples informations ou si l’état de santé de votre animal vous inquiète, contactez-nous!

Il nous fera plaisir de vous assister avec la santé et le bien-être de votre animal!