Clinique Vétérinaire Douville inc. 5975 boul. Laurier ouest, Saint-Hyacinthe (QC), J2S 3W1 | (450) 774-1900

Comment réduire le stress en clinique pour nos compagnons canins

COMMENT RÉDUIRE LE STRESS EN CLINIQUE POUR NOS COMPAGNONS CANINS? 

EN RÉSUMÉ

1)     Sachez reconnaître les signes de stress de votre animal et vous adapter en conséquence.

2)     Amenez les jouets et les gâteries préférés de votre chien.

3)     Gardez votre compagnon en laisse ou dans un transporteur.

4)     Dans la salle d’attente, demandez-lui d’effectuer les commandes de base en échange de récompenses pour garder son attention sur vous au lieu des éléments potentiellement stressants autour de lui.

5)     Pour les petits patients, amenez un tapis de bain ou un tapis de caoutchouc de la maison pour mettre sur la table.

6)     Restez zen! :)

 

Pour beaucoup de nos patients canins, la visite chez le vétérinaire est très appréciée, car elle représente une opportunité de manger des biscuits et de recevoir des calins!  Par contre, pour d’autres, cette visite est constituée d’odeurs étranges et d’expériences inquiétantes.  Voici quelques conseils pour rendre la consultation vétérinaire plus agréable pour votre compagnon canin!

1)     Sachez reconnaître les signes de stress de votre compagnon.  Les comportements présentés par un chien inquiet incluent :

  • Halètements;
  • Visage étiré, rendant le blanc des yeux visible;
  • Diminution de l’exploration de la salle;
  • Tête basse, oreilles basses, queue entre les jambes;
  • Bâillements, léchage des babines;
  • Recherche d’attention du propriétaire;
  • Refus de manger des gâteries.

Un chien «zen» en clinique aura le corps détendu, explorera d’abord la salle pour renifler les odeurs des autres animaux et, la plupart du temps, se couchera éventuellement pour relaxer. 

2)     Amenez un ou plusieurs jouets favoris de votre chien ainsi que ses gâteries préférées!  Souvent, les chiens un peu plus inquiets sont rassurés de reconnaître leur nourriture ou leurs objets préférés.

 

3)     Amenez votre chien en laisse ou dans un transporteur.  Ceci évitera de potentiels incidents dans la salle d’attente et pourrait aussi permettre de réduire le stress des autres patients.  Si votre chien vous semble stressé, demandez-lui calmement les commandes de bases, telles que «assis» ou «couché», et récompensez-le avec une gâterie.  Il est toujours rassurant pour un chien de comprendre ce qu’il doit faire dans une situation angoissante.

 

4)     Si votre compagnon est un chien de petite race qui sera examiné sur la table, apportez un tapis de bain ou un tapis de caoutchouc.  Celui-ci sera déposé sur la table afin d’examiner votre chien sur une surface antidérapante qui dégage les odeurs de la maison.  La table d’examen métallique est bien pratique en clinique vétérinaire, car elle nous permet de bien en désinfecter la surface et éviter la contamination entre les patients.  Par contre, la table métallique constitue souvent un stress pour nos compagnons canins, puisqu’elle est glissante, reluisante et froide.

 

5)     Si votre chien est très stressé, il se pourrait qu’il démontre des signes d’agression ou suffisamment de comportements d’anxiété pour qu’il soit suggéré de mettre une muselière.  Sachez que le comportement en clinique de votre chien alors qu’il est stressé, voire parfois même en panique, n’est pas du tout représentatif de son comportement à la maison.  Pour les cas plus sévères, n’hésitez pas à communiquer avec votre vétérinaire pour qu’il ou elle vous donne des trucs plus précis pour votre animal.  Si nécessaire, nous pourrions recommander des exercices avec muselière et renforcement positif à la maison pour que votre compagnon associe la muselière à des expériences plaisantes.

 

6)     Soyez «zen»!  Votre chien sait reconnaître votre stress et aura plus tendance à se calmer si vous êtes détendu(s).

 

En espérant que ces petits trucs vous permettent de rendre la visite chez le vétérinaire plus agréable pour votre compagnon canin!