Clinique Vétérinaire Douville inc. 5975 boul. Laurier ouest, Saint-Hyacinthe (QC), J2S 3W1 | (450) 774-1900

L'Insuffisance rénale

L’insuffisance rénale chronique

L’insuffisance rénale chronique (IRC) est une des maladies les plus fréquentes parmi les animaux plus âgés.  Tout particulièrement chez les chats, elle en affecte tout près du quart de plus de 12 ans. Dans la majorité des cas chroniques, une dégénérescence due à la vieillesse est en cause. Il y a plusieurs autres causes aussi d’insuffisance rénale (calculs, infection, produits toxiques, anomalie congénitale, cancer, etc.).

Les reins sont des organes très importants, car ils permettent d’éliminer les déchets dans le sang, ils maintiennent une bonne hydratation et ils assurent l’équilibre des minéraux.

Lorsque la fonction rénale est réduite, ceci entraîne l’accumulation dans le sang des déchets métaboliques tels que l’urée et la créatinine, détectables lors d’une prise de sang.

Les signes cliniques remarqués lors d’insuffisance rénale sont :

-        Perte de poids

-        Soif et quantités d’urine augmentées

-        Perte de l’appétit

-        Vomissements et diarrhée

-        Mauvaise haleine/ulcères dans la gueule

-        Faiblesse/manque d’énergie

Si l’animal présente des signes importants, il a souvent besoin d’être hospitalisé et recevoir des fluides intraveineux, et certains médicaments tels qu’un antiémétique (pour contrôler les vomissements), un antiacide (pour réduire l’acidité dans l’estomac et diminuer la présence d’ulcères), des stimulants d’appétit, des gavages, un chélateur de phosphore (pour diminuer le phosphore élevé dans le sang), etc. au besoin.

Toutefois, des signes de maladie grave n’apparaissent qu’après la perte des trois quarts (75%) de la fonction rénale. C’est la raison pour laquelle nous recommandons un dépistage précoce, surtout pour les animaux âgés de 7 ans et plus afin d’établir un plan de traitement pour limiter la progression de la maladie et donner plusieurs autres années heureuses à votre compagnon.

Parmi les tests de dépistages, on peut inclure une prise de sang complète (hématologie/biochimie), une analyse d’urine, la mesure de la pression sanguine, des radiographies ou échographie abdominale pour évaluer le système urinaire. On peut aussi avoir recours à un test sanguin spécifique appelé ratio protéine/créatine utilisé comme marqueur précoce de maladie rénale pouvant indiquer si le patient perd des protéines dans ses urines, une culture d’urine pour éliminer la possibilité d’une infection.

Si l’insuffisance rénale chronique est détectée chez votre compagnon, il est possible de ralentir la progression de la maladie. Certaines mesures peuvent faire une bonne différence dans la longévité et la qualité de vie des patients atteints de maladie rénale :

-        Une diète faible en protéines et en phosphore (retrouvée en clinique vétérinaire seulement étant considérée comme une prescription)

-        Des produits nutritionnels qui réduisent les toxines urémiques, qui aident à corriger l’anémie et qui stimulent l’appétit

-        Des fluides sous-cutanés qui peuvent être administrés à la maison

-        Des médicaments pour contrôler l’hypertension au besoin

-        et autres

Des contrôles sanguins et urinaires sont à prévoir régulièrement pour ajuster la thérapie. Avec des soins appropriés, les patients atteints de maladie rénale peuvent vivre mieux et plus longtemps! Une autre bonne raison de faire de la prévention et de passer nous voir afin de s’assurer que votre fidèle compagnon ne serait pas en stade précoce sans signes cliniques apparents encore.