Clinique Vétérinaire Douville inc. 5975 boul. Laurier ouest, Saint-Hyacinthe (QC), J2S 3W1 | (450) 774-1900

Coups de chaleur

Les coups de chaleur

Signes cliniques du coup de chaleur

Les coups de chaleur peuvent grandement être évités par une bonne prévention. Mais malgré toutes les précautions que nous pouvons prendre, il se pourrait que votre animal en subisse un. En période de grande chaleur, surveiller le comportement de votre animal et surveiller les signes suivants. Lorsqu’un animal souffre d’un coup de chaleur, il sera beaucoup plus amorphe qu’à l’habitude. Il pourrait rester couché et aura une respiration beaucoup plus rapide qu’à l’habitude. Son corps sera chaud et les gencives seront souvent teintées rouge brique. Dans les cas très avancés, l’animal pourrait même avoir de la diarrhée avec du sang et des pétéchies (petits points rouges visibles sur les gencives, indicateurs de saignement). 

Précaution

Un coup de chaleur est si vite arrivé! Effectivement, l’automobile devient un vrai four sous le soleil et même si les fenêtres sont ouvertes, la température dans l’automobile atteint des sommets impressionnants. L’attente prolongée dans l’auto n’est pas la seule cause des coups de chaleur. En effet, même l’exercice en temps de grande chaleur peut occasionner les coups de chaleur. Il est important, au début de la saison  estivale, d’habituer progressivement les animaux à la chaleur avec de courtes périodes d’activité à l’extérieur et bien sûr, un accès illimité à l’eau. C’est au début de la saison estivale qu’on observe le plus d’animaux souffrant de coup de chaleur, puisqu’ils ne sont pas encore habitués à celle-ci.

Mais pourquoi les animaux sont-ils plus à risque que nous pour les coups de chaleur?

En fait, c’est parce que les animaux n’évacuent pas la chaleur de la même façon que nous. En effet, les animaux régulent leur température corporelle en haletant, ce qui est bien insuffisant si l’animal reste au soleil longtemps par temps de canicule. Si vous croyez que votre animal souffre d’un coup de chaleur, il faut rapidement le déplacer dans un endroit frais et à l’ombre. Ensuite, on doit commencer à le refroidir, mais sans l’immerger dans un bain. On doit plutôt doucher l’animal à l’eau tiède froide et lui présenter de l’eau fraîche s’il n’est pas nauséeux. Évidemment, il faut l’amener dans une clinique vétérinaire le plus rapidement possible!