Clinique Vétérinaire Douville inc. 5975 boul. Laurier ouest, Saint-Hyacinthe (QC), J2S 3W1 | (450) 774-1900

L'importance de la cage de transport

Cette fameuse cage de transport dont notre chat refuse catégoriquement d’entrer à l’intérieur quand nous sommes à la maison, mais dont il s’y précipite sans rouspéter une fois à la clinique. En effet, pour beaucoup de propriétaire de chat, la cage de transport est synonyme de combat de lutte, parfois gagné par minou. Par contre, cette cage de transport est le meilleur refuge de votre compagnon félin une fois à la clinique.

Pourquoi mon chat n’aime pas la cage?

Il est important que votre chat puisse avoir accès à sa cage de transport en tout temps, afin que celle-ci ne soit pas seulement destinée à la visite chez le vétérinaire. Si la seule fois que votre chat voit sa cage est au moment de son rendez-vous annuel chez le vétérinaire et que le reste du temps, la cage est entreposée ailleurs, votre chat l’associera immédiatement au transport en voiture qui mène à un endroit inconnu avec des gens non familiers. Imaginez que si chaque fois où vous prenez votre voiture, qu’un tremblement de terre survenait et qu’au final vous arriviez dans un endroit que vous ne connaissez pas… Il est certain que vous seriez stressé chaque fois que vous auriez à prendre le volant. C’est la même chose qui se produit avec votre chat. Les seules fois où il a accès à sa cage, c’est la lutte pour y entrer, il se fait promener en voiture, il a peut-être mal de cœur, le sol bouge sous lui sans comprendre comment cela se peut, il rencontre de nouvelles personnes chez le vétérinaire pour son examen, il reçoit peut-être des vaccins et retourne à la maison avec le même mal de cœur que tout à l’heure et le même tremblement de terre. Moi non plus je ne voudrais plus y entrer dans cette cage.

De plus, lorsqu’un chat vit des inquiétudes, il sécrète des phéromones de stress qui sont inodores pour vous, mais très présentes pour lui. Ces phéromones lui rappellent que la dernière fois qu’il était dans cette cage les évènements ont été stressants.

Faire aimer la cage de transport 

Il est donc important de toujours laisser la cage à un endroit où votre chat pourrait y avoir accès, y déposer des gâteries ou de l’herbe à chat afin qu’il soit content d’y aller. Nettoyez la cage après les évènements stressant afin d’effacer toutes traces de phéromones de stress et vaporisez des phéromones apaisantes une vingtaine de minutes avant d’y entrer lorsqu’un transport est prévu.

Vous pouvez aussi aider à désensibiliser votre chat aux transports en pratiquant de faux départs de manière extrêmement graduelle tout au long de l’année. Par exemple, au début, fermer la porte, puis l’ouvrir. Ensuite, fermer la porte quelques minutes. Bouger la cage de quelques pouces. Rendez-vous jusqu’à la porte pour finalement se rendre jusqu’à faire un simple tour du pâté de maison en voiture et ce toujours associés à une récompense et sans jamais allé au-delà de ce que votre chat accepte sans signes de stress.

chat-cage-viveca.jpg (grande - 400 x 400 free)

Trucs et astuces très importants :

  1. Il est important de bien choisir votre cage lors de son achat. Pas besoin d’une très grande cage, les chats aiment les endroits étroits et cela évitera qu’il ne glisse dans tous les sens lors des transports. Il doit par contre être capable de se tourner à sa guise. Aussi, choisissez une cage avec un couvercle amovible afin d’éviter une sortie de force et ainsi même y faire en bonne partie son examen une fois chez le vétérinaire.
  2. Pensez à toujours mettre une bonne serviette absorbante dans le fond de la cage en cas de surplus d’émotions.
  3. Transportez le transporteur dans vos bras, comme un paquet précieux, au lieu de le tenir à bout de bras. Cela évitera que le chat se fasse balancer dans sa cage.
  4. Couvrez la cage avec une grande couverture, mais en laissant seulement le devant de la cage non couvert. Votre chat se sentira plus en sécurité, car il sera mieux caché et cela lui empêchera de voir des choses ou des personnes inquiétantes.
  5. Placer idéalement la cage sur la banquette arrière de la voiture, face au siège du passager. C’est le meilleur positionnement possible, car de cette manière, vous lui éviterez de trébucher lorsque vous freinez ou accélérez. De plus, on évite un positionnement face à un coussin gonflable.
  6. Finalement, il est très important de NE PAS LUI PARLER DE TOUT LE TRAJET! Cette recommandation est la plus importante, surtout si votre chat vocalise, car cela ne ferait que lui confirmer ses inquiétudes. Mettez de la musique calme à faible volume et si vous parlez avec une autre personne dans la voiture, parlez sur un ton calme et sans grande intensité. Les chats apprécient grandement le calme.

cage-voiture.jpg (grande - 400 x 400 free)

Pour sa sécurité et la vôtre

Il est impossible de prévoir la réaction de notre chat dans n’importe quelle situation. En effet, il réagit peut-être très bien à la présence de Pitou à la maison, mais dans un environnement complètement inconnu pour lui, sa réaction peut-être à l’opposé de celle que vous vous étiez imaginée. Mordre, griffer, s’enfuir, uriner, déféquer, sont toutes des réactions possibles que votre chat pourrait avoir dans une situation inquiétante pour lui.

Les chats sont souvent réticents à entrer dans la cage à la maison, car la maison est un lieu plus connu et plus réconfortant, mais entre la clinique et la cage, la cage est le lieu qu’il considère le plus sécuritaire car ils s’y sentent à l’abri. Les chats adorent se cacher!

De plus, si votre animal vient en clinique pour un problème de santé, le garder en cage réduit les risques de transmission avec les autres chats, comme par exemple les maladies respiratoires félines qui sont contagieuses ou les puces. Le fait de garder minou en cage le protège des autres chats qui seraient venus à la clinique avant lui et protège aussi les prochains chats qui nous visiteront. De plus c’est son cocon de sécurité, s’il venait à rencontrer un congénère qui ne lui plairait pas à première vue.

En conclusion

Si malgré tous les conseils proposés votre chat expérimente trop de stress avec les transports, parlez-en à votre vétérinaire. Il pourra prescrire soit un médicament pour le mal des transports ou un anxiolytique (calmant) permettant de rendre la situation beaucoup plus agréable pour vous et votre chat.

Donc afin d’éviter toutes mauvaises surprises et pour vous et pour lui, gardez toujours votre chat en cage lors de son rendez-vous chez le vétérinaire et surtout faite en sorte que la cage de votre chat soit son refuge qu’il apprécie tout au long de l’année.